Ginkgo Sport

Ginkgo Sport est une salle de sport de plus de 800 m2 basée à Tourcoing. Elle est ouverte à tous et propose un large choix d’activités :

  • Sports de combat : Maitriser l’art du combat avec un coach expert pour vous permettre de gérer votre stress, évacué la pression et canaliser vos émotions, le tout dans une ambiance amicale.
  • Cross Training : Tonifier, améliorer ta condition physique, pallier aux problèmes de dos mais aussi participer à l’amélioration de ta vie quotidienne.
  • Espace Cardio : Avec un programme d’entrainement personnalisé, cela vous permettra de perdre du poids, vous tonifier, booster le système immunitaire et vous vider la tête.
  • Tabata Fight : Allier les techniques de combat sur un sac de frappe avec du conditionnement physique pour obtenir un sport qui mettra Ko votre stress et vos kilos en un rien de temps. Le tout dans une ambiance de folie.
  • Musculation : Obtenez un programme d’entrainement personnalisé, adapté à vos objectifs de tonification musculaire sous l’oeil d’un coach expert.
  • Espace Kids : Plus qu’un sport, les sports de combat sont des disciplines qui permettent à vos enfants d’apprendre la pratique mais aussi des valeurs, du respect tout en s’amusant.

Une équipe de 6 coaches sont mis à votre disposition pour vous aider à progresser.

Avec le projet « Let’s Ginkgo Girl », lauréat de la Fondation Décathlon en 2018, Ginkgo Sport s’est engagé dans l’insertion des jeunes filles des quartiers populaires de Tourcoing  grâce à la pratique de sport de combat !

Outre la pratique sportive, l’association s’engage à accompagner bénéficiaires dans leur recherche d’emploi en les aidant à la rédaction de CV, à la simulation d’entretien d’embauche, etc. Ce projet permettra d’aider plus de 450 bénéficiaires sur les cinq années de son déroulement.

Retrouvez toutes les informations les concernant sur leur site internet.


Poing D’1 Pacte 65

L'association POING D'1 PACTE 65 a été créé le 2 octobre 2015 à l'initiative et sous l'impulsion de Karim AIOUAZ (ex boxeur international et ancien Directeur Technique National à la Fédération Algérienne de Boxe), actuellement Directeur sportif de l’association, il est en outre titulaire d'un DES JEPS.

Il a été rejoint et accompagné dans la création de l’association par 16 autres membres fondateurs qui ont adhéré au projet et apporté leur contribution pour la bonne marche du club. Depuis plus de 5 ans, de nouveaux membres ont adhéré à l'association, non seulement comme licenciés pratiquants mais également comme bénévoles élus au bureau exécutif ou simplement volontaires pour participer activement à cette belle aventure humaine.

L'association POING D'1 PACTE 65 a non seulement pour vocation d'enseigner la boxe anglaise et d'optimiser les qualités physiques de ses adhérents et de ses bénéficiaires mais également et surtout de promouvoir, à travers ses actions, les valeurs citoyennes ainsi que les valeurs olympiques (d’excellence, d’amitié et de respect).

L'association POING D'1 PACTE 65, envisage et conçoit  la pratique du sport en général et de la Boxe en particulier comme un vecteur d’intégration et de prévention ainsi qu’un moyen d'épanouissement personnel et d'amélioration des relations interpersonnelles. Elle s’est donnée pour mission de contribuer, à travers la pratique de la Boxe, au bien-être physique, mental et social de ses adhérents et de ses bénéficiaires.

En collaboration avec plusieurs partenaires publics et privés, l'association développe et conduit des activités et des services permettant la mise en œuvre de la fonction éducative et sociale du sport, en direction des publics qui en expriment ou qui en éprouvent le besoin. Avec près de 200 licenciés, Poing d’1 Pacte 65 figure parmi les cinq plus importantes associations de la région Occitanie (en terme de licenciés).

Tous les publics sont représentés au sein de l’association avec une grande mixité sociale et territoriale, les licenciés étant résidant de 34 communes limitrophes de Tarbes et Aureilhan et même de départements voisins.

Trois salariés dont un sous dispositif « adulte relais » (Mr Jérôme VALLA) et un apprentis – BPJEPS (Mr Valentin GUTH) encadrent les différentes activités proposées par l’association tout au long de l’année.

Les principales activités sont :

  • Les séances d’entrainements sportifs
  • La participation aux rencontres sportives
  • Les séances de médiation sportive dans les QPV
  • Les séances de médiation sportive dans les établissements scolaires
  • Les séances de médiation sportive dans les établissements pénitentiaires.
  • Les séances de médiation sportive dans les centres d’addictologie
  • Les séances de médiation sportive en centre éducatif renforcé
  • Les séances de médiation sportive en centre d’hébergement et de réinsertion sociale
  • Les séances de remobilisation en prépa apprentissage pour des jeunes déscolarisés
  • Les séances de développement personnel par la boxe éducative
  • Les séjours sportifs
  • Les sortie culturelles et de loisirs

 

L’efficacité dans le domaine de la prévention de la délinquance se traduit en une présence adulte «positive » et par un encadrement sportif qualifié, qui facilite l’émergence d’un processus du « développement personnel du jeune » à travers non seulement les activités proposées  mais également à travers une posture éducative et un discours empreint de sincérité et de bienveillance. L’ensemble des actions menées par Poing d’1 Pacte 65 permettent de socialiser les pulsions, et orienter ou réorienter un comportement pour renouer le lien social que la transgression a ou aurait pu défaire.

RDV sur leur Facebook pour en savoir plus.


Un Ballon pour l’Insertion

Héritage de la Coupe du Monde de football des personnes sans-abris en 2011, l’association Un Ballon pour l’Insertion s’est donnée pour mission de construire avec les personnes en situation de précarité un programme leur permettant de reprendre confiance en eux et de remettre leurs corps en mouvement à travers des activités physiques et sportives.

Au-delà de l’organisation de nombreux ateliers sportifs et des invitations à des grands événements, Un Ballon pour l’Insertion organise ainsi plusieurs fois par an des séjours avec une douzaine de bénéficiaires qui, hébergés dans le Centre sportif de Normandie à Houlgate et encadrés par les animateurs de l’association, découvrent des activités sportives, culturelles et de bien-être diverses. Une façon de recréer du lien social et de s’inscrire dans une logique de remobilisation.

RDV sur leur site internet pour tout savoir sur l'association.


En Passant Par la Montagne

L’association En Passant Par la Montagne, créée en 1995, a pour objectif de permettre à des jeunes et des adultes en situation de difficultés (exclusion sociale, décrochage scolaire, maladie, handicap, etc.) d’accéder à la montagne pour y trouver un nouvel élan et une motivation pour dépasser cette situation.

Pour mener à bien son objectif, l’association a développé 4 axes d’interventions :

- L’accompagnement des structures à l’organisation de séjours et projets éducatifs et thérapeutiques en montagne pour les personnes en situation de fragilités qu’elles accompagnement : les séjours et projets sont construits sur mesure. Il peut s’agir de séjour de rupture, de séjour de longue durée, de séjours chantiers, etc.

- La mise en place d’initiatives visant l’inclusion dans l’environnement de la montagne, l’environnement culturel, sportif, professionnel et social pour des personnes fragiles habitant le territoire montagnard et n’y accédant pas

- Le développement de clubs de sports de montagne inclusifs

- La formation à la montagne pédagogique pour les professionnels de la montagne et les encadrants éducatifs.

Retrouvez-les sur leur site internet pour en savoir plus.


Programme Trajectoires

Le programme national TRAJECTOIRES a été initié par 4 membres, pionniers du réseau de la Performance Sociale du Sport : Elan sportif (Mulhouse), Parkour 59 (Roubaix), Evasion Urbaine (Torcy) et Unis vers le sport (Strasbourg).

Ce projet national est composé de quatre projets locaux qui partagent les fondamentaux, la finalité ainsi que les critères d’évaluation. Seuls les contextes territoriaux, les publics cibles, les modalités de prescription, voire l’ingénierie de parcours varient.

Les associations ont pour ambition de mettre en place des parcours de remobilisation et d’insertion socio-professionnelle (4-6 mois) faisant du sport un levier d’action et d’accroche avec les bénéficiaires les plus en difficulté́, en leur proposant un suivi individuel renforcé et des solutions concrètes de retour en formation et à l’emploi grâce à l’appui de partenaires de l’insertion et du monde professionnel.

 

 

 

Le ciblage du projet se concentre sur les publics les plus vulnérables, dans l’esprit de l’appel à projet 100% Inclusion. Les jeunes de 16 à 29 ans, en grande difficulté́ d’insertion socioprofessionnelle, constituent la cible prioritaire du projet.

Chaque association a pour objectif d’accompagner 80 jeunes par an (soit un total de 320 jeunes par an pour les 4 structures). Le projet s’étend sur 3 ans et permettra ainsi de toucher 960 jeunes sur 4 territoires. Finalement, ces associations se sont fixées un taux de 50 % de sorties positives (emploi ou formation) et 30% de bénéficiaires remobilisés socialement (pour lesquels des freins ont été progressivement levés).

Parkour 59 (voir présentation du projet) a lancé, en avril 2021, une deuxième promotion de 25 jeunes. Actuellement les jeunes se trouvent dans la phase d'accompagnement socioprofessionnel. Cet accompagnement socio-professionnel consiste à définir et à mettre en place un plan d’action en vue d’insertion professionnelle à court, moyen ou à long terme en fonction de la situation de la personne. Dans ce cadre, les bénéficiaires seront amenés à :

Rencontrer des rôles modèles de référence (salariés, entrepreneurs, artistes, sportifs racontant les difficultés qu'ils ont rencontrées et la résilience dont ils ont fait preuve) ;

Participer à des chantiers citoyens ;

Participer à des ateliers de développement personnel (gestion des émotions, confiance en soi, motivation, etc.) ;

Continuer à acquérir des compétences socio-professionnelles (la posture, l'adaptabilité, la gestion du temps, etc.) ;

Se préparer à l’intégration au marché du travail (ateliers CV, lettre de motivation, exposer sa présentation en 2min, développer son réseau, etc.) ;

Participer à des défis sportifs à l’échelle locale/nationale.

Le sport, un outil incontournable pour une insertion sociale et professionnelle réussie 

Le sport est notre ligne directrice. La construction d'un parcours d'insertion n'est pas de tout repos et parfois cela peut décourager certaines personnes. Le sport peut devenir un élément booster, un outil de coaching pour la préparation mentale qui va renforcer la motivation, la confiance en soi et participer au bien-être global des publics.

L’accompagnement socioprofessionnel par le biais des chantiers citoyens 

Les chantiers citoyens sont un outil de (re)socialisation et de renforcement des softs skills. Les individus vont collaborer sur des chantiers co-construits avec des acteurs locaux et pourront réaliser des actions qui profiteront aux habitants. Ainsi ils sont accompagnés et participent à des actions qui permettront l’accompagnement d’autres publics. La relation est donc équilibrée dans le principe de réciprocité. Boris Cyrulnik a écrit que "le meilleur tranquillisant naturel, c'est le sentiment d'appartenance". Alors, en travaillant à l'insertion avec les personnes les plus éloignées qui sont parfois victimes de discrimination et d’exclusion, Trajectoires propose de travailler sur le lien social pour anticiper ou « soigner » les déchirures et mettre fin aux ruptures. Les chantiers citoyens seront réalisés à l’échelle régionale (Ile-de-France, Grand Est et Hauts-France), entre les 3 régions d’intervention et/ou à l’échelle nationale sous réserve d’un contexte sanitaire favorable.


ASPTT Fédération Omnisports

L’ASPTT Fédération Omnisports est un réseau comprenant plus de 230 clubs (avec 200 activités proposées) regroupant plus de 200 000 licenciés. Ce sont aussi 25 services essentiels à la vie d’un club et une offre omnisports de 1 à 101 ans construite sur le principe de la littératie physique.

L’ASPTT Fédération Omnisports a créé une gamme d’offres omnisports composée de 13 labels réparties dans 4 univers (KID’S, J’MACTIV, SOLIDARITÉ et CONCOURIR), adaptée à toute la population.  2 activités au moins sont proposées dans un but de contribuer à la santé et au bien-être de chacun mais il s’agit aussi de promouvoir une pratique sportive inclusive, citoyenne et apprenante.

La fédération propose également des évènements ouverts à tous les publics :

  • Cap sur l’Handi, les rencontres du sport handicap
  • Défi Jeunes by ASPTT, l’événement omnisports des 11-13 ans
  • Le Sport Donne des Elles by ASPTT, l’événement multisports gratuit, 100% femme
  • Les Opens Nationaux, les compétitions inter-ASPTT
  • Les journées sportives de l’autisme

En fonction de vos besoins, l’ASPTT Fédération Omnisports peut vous aider et vous accompagner dans tous les domaines d’activités des clubs tels que les finances, le juridique/RH, le système d’information, le marketing ou la communication. Vous pourrez même être soutenu financièrement pour développer certains de vos projets. La fédération propose également une boîte à outils remplie de fiches-conseils concrètes, pratiques et utiles au développement de votre association sportive sur ces cinq thématiques à découvrir sur asptt.com

L’omnisports à l’ASPTT c’est : une activité physique adaptée à chacun pour développer et préserver son capital santé tout au long de la vie, un sport selon ses envies.


Club de Lutte de Joué-Lès-Tours

Le Club de Lutte est situé au sein d'un quartier prioritaire de la ville de Joué-Lès-Tours : le quartier de La Rabière. A l'origine en 1977, un habitant du quartier propose à l'Association de Prévention Socio-éducative de la Rabière de mener une activité sportive : « La Lutte ». L'objectif est alors de faire participer un maximum d'enfants à une discipline sportive. Cette activité sportive est complétée par une intervention sociale produite par les éducateurs en direction des jeunes et des familles qui restent à l'écoute de leurs besoins et participent à la dynamique engagée.

Aujourd'hui le Club de Lutte de Joué-Lès-Tours est un acteur fédéral important de la région Centre Val de Loire. Le club dispose de plusieurs sections qui regroupent au total environ 200 licenciés qui s’entrainent quotidiennement dans la salle de combat : « James Pradier ».

Le club s’articule autour de 3 volets : sportif, éducatif et social.

Sportif : chaque année l’équipe technique met en place un programme d’activité permettant d’être compétitif au niveau départemental, régional, national et international. Les résultats obtenus par le club sont le fruit d’un travail qui s’amorce dès le plus jeune âge. En effet, le club est garant d’un accompagnement dans la pratique de la Lutte en adéquation avec le développement psychomoteur et affectif de l’enfant.

Educatif : l’équipe technique a trois objectifs principaux :

  • Le développement de la motricité : la Lutte est un sport complet qui sollicite tous les groupes musculaires du pratiquant et permet un développement harmonieux.
  • Le développement des capacités perceptibles et décisionnelles : la nature de l’opposition entraine le pratiquant à faire des choix dans un bref délai.
  • Développer le contrôle de l’agressivité : l’enjeu est de passer d’une conduite agressive à une conduite combative dans le respect de son corps et de celui de son adversaire.

Dans ses activités, le club cherche à transmettre les valeurs de solidarité, de combativité, du respect de l’autre, et cela dans la convivialité.

Par ses valeurs le club pense contribuer à l’éducation et à la socialisation des jeunes pratiquants tout en favorisant le lien social entre les différentes générations présentes.

Social : la Lutte est historiquement une pratique sportive populaire, accessible au plus démunis comme aux personnes handicapées. Le Club de Lutte de Joué-Les-Tours a pris l’engagement de perpétuer cette tradition à travers différentes actions.

  • Aide à la pratique : les dirigeants défendent une cotisation à prix accessible et l’association est également agréée pour recevoir les « Passeports Loisirs Jeunes de la CAF ».
  • Une ouverture vers les établissements spécialisés : par le biais de ses éducateurs sportifs, diplômés d’un DUT Carrières Sociales option « Animation sociale et socioculturelle » et de diplômes dans le secteur de l’éducation spécialisée, le club propose également des séances d’initiation de Lutte auprès de personnes en difficulté (handicap sensoriel, mental, difficultés de comportements etc..).
  • Stages multi-activités : lors de chaque période de vacances scolaire les dirigeant de l'association proposent des stages multi-activités avec principalement de la Lutte le matin et une sortie sportive ou culturel l'après-midi. Au-delà des apprentissages sportifs et éducatifs, l'objectif de la mise en œuvre de ces stages est de lutter contre l'errance des jeunes enfants dans le quartier.
  • Accompagnement individuel socio-éducatif et collectif : Après les entrainements, sur rendez-vous, ou de manière informelle lors des moments partagés, les éducateurs sportifs en lien avec l'équipe éducative de l'APSER apportent un soutien dans les difficultés socio-éducatives des enfants et de leur famille. Des accompagnements individuels sont parfois mis en œuvre pour certains jeunes notamment pour répondre à des besoins tels que : recherche de stage, recherche d'emploi, etc.

SOS Villages d'enfants France

SOS Villages d'enfants France agit en France depuis le 17 Février 1956. Actuellement, l’association est constituée de 18 villages SOS où vivent environ 1 000 enfants pour environ 335 fratries en 2019. Les enfants sont confiés par les services de l’Aide Sociale à L’enfance ou par les juges des enfants. Ce sont des enfants ayant souvent une histoire familiale très perturbée : beaucoup sont retirés à leurs parents pour manque de soins, maltraitance, etc…. Ils souffrent de carences éducatives et affectives.

L'association affiche pour objectif le fait d'offrir à ces enfants « un nouveau cadre de vie stable et sécurisant dans lequel ils ont la possibilité de se réconcilier avec leur passé et de se reconstruire ».


Des centaines d’emplois pour les jeunes issus des QPV - Projet Pic : 100% inclusion La fabrique de la remobilisation

Sept fédérations sportives s’engagent dans un projet national d’inclusion par le sport (100% inclusion La fabrique de la remobilisation) avec pour objectif d’insérer des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans le monde de l’emploi (Fédération Française de Judo, Fédération Française de Basketball, Fédération Française des Clubs Omnisports, Fédération Française de Boxe, Fédération Française de Badminton, Fédération Française de Tennis de Table, Fédération Française d’Athlétisme).

Le projet est né d’un diagnostic simple : la crise sanitaire a eu un lourd impact sur le taux de chômage des jeunes. Selon les derniers chiffres du chômage publiés, au troisième trimestre de 2020, 21,8% des jeunes de 18 à 25 ans étaient au chômage, soit 619 000 jeunes (hausse de 16% en un an). Les jeunes résidants en QPV sont deux fois plus touchés par le chômage que les jeunes des quartiers environnants.

L’activité sportive constitue un « levier d’accroche » formidable pour toucher les jeunes des QPV, parfois éloignés de l’emploi et des structures institutionnelles. Il peut construire un dialogue, instaurer des relations régulières et durables avec ces jeunes afin de les aider à construire leur parcours professionnel.

 

 

Le réseau fédéral associatif sportif est un maillage extraordinaire sur l’ensemble du pays (urbain et rural). Les sept fédérations représentant 17 000 clubs et plus de 3 millions de licenciés. Les structures d’inclusion par le sport peuvent offrir un accompagnement qui a fait ces preuves dans l’insertion professionnelle à travers la pratique sportive.

Ce projet est une grande première qui associe plusieurs fédérations sportives et des experts de l’inclusion par le sport. Il s’inscrit pleinement dans un projet fédéral porté par les fédérations sportives qui souhaitent s’engager concrètement dans l’inclusion des jeunes. Il a été co-construit avec une logique innovante de partenariat forte marquée par la mobilisation de plusieurs clubs sportifs sur un même territoire. Au total, le projet sera implanté sur 15 territoires répartis sur 10 régions avec 37 clubs déjà engagés dans des démarches d’éducation/insertion par le sport.

L’objectif final est d’accompagner 20 jeunes par an pour chaque club en 2 promotions (10 jeunes par promotion) soit 740 jeunes par an (dans les 37 clubs) avec pour ambition d’insérer 50 % du public qui participe au dispositif (emploi CDI/CDD, formation, entrepreneuriat…).


Breizh Insertion Sport

En 2009, L’association Breizh Insertion Sport (BIS) est créée afin d’aller vers des publics plutôt éloignés de la pratique physique et sportive traditionnelle et vers lesquels les associations traditionnelles ne vont pas (les publics en errance / les mineurs sous la main de la justice / les jeunes avec des troubles du comportement). Depuis 2018, BIS pilote le dispositif «Animation Présence de Rue» (APR) sur la ville de Rennes, il s’agit d’une action orientée QPV. L’association est structurée autour de 4 pôles d’activités :

  • Le pôle recherche et développement : animation du réseau de partenaires de l’association ainsi que sa coordination administrative, financière, humaine et pédagogique
  • Le pôle jeunesse - éducation - insertion : mise en place de projets vivifiants, séjours de vacances, d’accompagnement de mineurs en institution / mise en place d’actions de proximité visant l’inclusion sociale et l’accès aux droits communs de ceux qui en ont le plus besoin
  • Le pôle sport - santé - insertion : actions à destination des personnes en situation de précarité, fragilité sociale ou psychologique

Le pôle formation - insertion : formations d’éducateurs ( BPJEPS APT/AS ), suivi du parcours de formation.

Retrouvez-les sur leur site internet.